La newsletter en 2015 : toujours dans le coup ?

Grand mère du digital, la newsletter est-elle encore pertinente à l’heure des réseaux sociaux ?

Cette question effleure plus d’un marketeur étourdi par la diversité des moyens à disposition. D’autant plus face aux efforts qu’elle nécessite (recrutement d’abonnés idéalement double opt-in) et aux difficultés qui l’accompagnent telles que les filtres antispam des FAI et les problèmes de délivrabilité.

Malgré ces contraintes et son grand âge dans un monde en mouvance perpétuelle, la newsletter ne semble pas prête à s’incliner face aux moyens émergeants. Et malgré la multiplication des canaux, les lecteurs sont encore au rendez-vous. C’est ce dont témoigne la Sncd dans la 9ème édition de son étude EMA (Email Marketing Attitude) sur les usages et les perceptions de l’email marketing.

Des chiffres globalement positifs

Ainsi on y apprend que 39% des interrogés affirment apprécier recevoir des messages commerciaux et que parmi eux, 35,9% pensent que leur pertinence s’est améliorée depuis l’an dernier.
En ce qui concerne les offres promotionnelles, on observe que 38% des interrogés y ont perçu une incitation à consulter le site web de la marque et 19% une incitation à se rendre en magasin.
Aussi, 49% des interrogés indiquent faire un achat après avoir reçu une newsletter ce qui témoigne de son fort potentiel lorsque la campagne est maîtrisée.

En revanche, 35% des sondés estiment qu’un email reçu après avoir consulté un site web est intrusif, d’où la nécessité de mettre en place les bonnes pratiques pour éviter d’être considéré comme spammeur.

Au final, si la newsletter est encore loin d’avoir dit son dernier mot, l’évolution des pratiques est inéluctable ; il n’est donc pas question de s’endormir sur ses acquis. Passer au responsive, optimiser sa base de données quitte à la réduire, segmenter, personnaliser… toutes ces mesures sont indispensables pour percevoir les bénéfices de l’emailing.

Retrouvez le détail de l’étude du SNCD à travers l’infographie du Sncd :

infographie tendance emailing 2015

Post A Comment